Thumb

Qu’est-ce que c’est ?

Il s'agit d’une infection urinaire bactérienne du parenchyme rénal et des voies excrétrices intra-rénales.

Elle est fréquentes chez les femmes.

Mécanisme de contamination et germe en cause:

Il existe deux mécanismes de contamination:

  • La voie ascendante: la pyélonéphrite aiguë survient lorsque les germes remontent de la vessie vers les reins à travers les uretères. Les germes en cause sont les mêmes que pour la cystite.
  • La voie hématogène: le rein est infecté par les germes transportés par le sang lors de septicémie. Le germe le plus fréquemment en cause et le staphylocoque.

Les symptômes:

Typiquement, le tableau clinique associe des signes de cystite (brûlures mictionnels, impériosité mictionnelle et pollakiurie) aux signes d’atteinte parenchymateuses rénales:

fièvre, douleurs lombaires irradiant vers le pubis et les organes génitaux externes.

L’examen clinique trouve une douleur à la palpation de la fosse lombaire.

Biologie:

ECBU : positif

Syndrome inflammatoire biologique: hyperleucocytose, CRP élevé.

Radiologie:

L’échographie rénale est indispensable à la recherche d’une dilatation pyélocalicielle posant ainsi le diagnostic de pyélonéphrite aiguë obstructive.

Traitement:

Dans le cas de pyélonéphrite aiguë non obstructive le traitement est à base d’antibiothérapie pendant 15 jours associé à un traitement antalgique et une hyperdiurèse.

Dans les formes obstructive le traitement est médico-chirurgicale associant un traitement antibiotique et un drainage des urines soit par une sonde double J soit par une sonde de néphrostomie percutané.